[./neuf.html]
[./coudial.html]
[./geographie.html]
[./reperes.html]
[./village.html]
[./eglise.html]
[./chateau.html]
[./presentepatrimoine.html]
[./photosiecle.html]
[./demographie.html]
[./demographie_08_09.html]
[./filtemps05.html]
[./filtemps06.html]
[./filtemps07.html]
[./filtemps08.html]
[./filtemps09_.html]
[./filtemps10.html]
[./filtemps11.html]
[./chateauesplas.html]
[./oncle.html]
[./comite.html]
[./liens.html]
[./contacter.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Le site du village de Rebourguil en Aveyron

L'année 2007 au fil du temps
  
Décembre 2007
C'est Noël
Noël est arrivé et avec lui, une nouvelle crèche décore notre église.

Cette année, la Sainte Famille s'est arrêtée dans le Rougier. elle s'est abritée dans une jasse construite par un maître maçon, peut-être même un ancien Compagnon...


  
En suivant le chemin de "sabel", les Rois Mages vont rencontrer tout le petit peuple de chez nous; santons confectionnés il y a quelques années par le CAT de Belmont.

Le tout dans un décor végétal d'hiver qui rappelle nos bois.

Nous nous joignons à cette grande famille pour vous souhaiter un joyeux Noël et une bonne année 2008.
  
Septembre 2007
Fête votive
Amis festifs de tous âges, la fête est programmée pour vous le premier week-end de septembre. Elle commencera vendredi avec un concours de pétanque organisé par le Coudial à 21h puis à 23h bal avec la disco Evasion 7.
Samedi débutera par une randonnée pédestre, départ à 9h sur la place de l'église. Elle sera suivie à 15h par le concours de pétanque en doublettes, le repas paella géante sous chapiteau à 20h30 et nuit endiablée avec les artistes du soleil.
Dimanche, la messe sera célébrée à l'intention de St Julien, patron de notre paroisse, ensuite dépôt de la gerbe aux monuments aux morts et passage de la "pomme". Concours de pétanque en triplettes, animations gonflables, ball trap, le magicien Jack Gordon et l'orchestre musette variété Blue Diamont animeront l'après-midi et la soirée à partir de 21h30 (plateau repas à partie de 20h30.)
Le Comité vous attend nombreux pour partager ces moments de bonheur et passer une joyeuse fête et un bon week-end.
Les aînés ruraux, club du Rougier  dans les Alpes

Le 17 sept. 07 : les clubs de Brasc, Farret  et Rebourguil se sont réunis pour un voyage dans les Alpes. Le trajet sera long, mais les commentaires de Brigitte nous font passer le temps. Voiron, visite de la distillerie de la Grande Chartreuse. Au 17ème siècle, les moines ont élaboré la liqueur  "de longue vie" à partir de 130 plantes venant du monde entier. Actuellement, la fabrication est toujours la même et le secret de la recette est conservé par 2 moines. Nous avons dégusté le divin breuvage; nous sommes heureux... nous aurons une longue vie !

Le 18 sept. : le réveil est triste, il pleut avec de fortes rafales de vent. Brigitte, jamais à court d'idées, nous emmène dans une ferme qui élabore du reblochon fermier. L'agriculteur sait captiver son auditoire et ...encore une dégustation: fromage avec un vin blanc de Savoie bien sûr.
A midi, croisière avec repas sur le lac d'Annecy le temps pour les nuages de disparaître et nous partons pour les gorges du Fier. Une galerie a été construite pour permettre aux visiteurs de longer la roche et d'admirer les eaux du Fier, 20 mètres au dessous. Attention au vertige.
Un petit tour dans le vieil Annecy et voilà une journée bien remplie.
 
  
Le 19 sept. : le soleil s'est levé en même temps que nous, et départ direction  de Megève, Chamonix. L'après-midi nous prenons le train du Montenver, petit train à crémaillère qui monte à travers la forêt jusqu'à la Mer de Glace. Elle a un peu fondu et couverte de cailloux, mais les Grandes Jorasses, en face, sont superbes. Pour visiter la grotte de glace il faut descendre 300 marches et surtout les remonter ; tout le groupe de Rebourguil l'a fait courageusement. Bravo aux plus anciens.

Le 20 sept. : ce jour là, nous sommes Suisses: Genève, le jet d'eau de 140 m, l'horloge florale et la cathédrale protestante qui était catholique avant la Réforme, les grands bâtiments abritants les organismes internationaux ONU et autres...
Un petit détour par Yvoire, village magnifiquement fleuri. Nous allions oublier le chocolat suisse ; mais le car s'arrête devant la petite boutique "Chez Maria" et nous avons droit... à une dégustation !
 
  

Le 21 sept. : après toutes ces dégustations, les valises pleines, nous rentrons dans notre Aveyron. Nous nous prenons pour des coureurs cyclistes aux cols du Télégraphe, du Galibier et du Lautaret ; ça grimpe ...
La tête remplie d'images de pics enneigés, de glace, de fleurs et d'arbres immenses, nous attendrons patiemment le voyage de l'année prochaine.
 
  
Mai 2007
Les 100 ans de Louis Maurel

Louis Maurel , né le 29 avril 1907 à Rebourguil, a fêté son anniversaire le 2 mai en compagnie de ses proches, des résidents et du personnel de la maison de retraite de la Miséricorde. La municipalité et des représentants du club du Rougier se sont joints à la fête. Car 100 ans, ça se fête !
C'était pour Louis Maurel l'occasion de se souvenir "J'ai passé mon certificat d'études à 14 ans , puis j'ai travaillé dans la ferme familiale. On vivait de la vente du blé et du lait produit par nos quelques brebis. A cette époque, il y avait une laiterie au village, mais aussi deux épiceries, un bureau de poste, un charron, deux menuisiers et une école pour les garçons et une école pour les filles."
Il évoque également la guerre : "J'ai été fait prisonnier à Dunkerque , en mai 1940. Nous avons fait le chemin à pied jusqu'à Csiegburg en Allemagne. On dormait sur les places des villages. Avec de nombreux autres prisonniers, j'ai tout d'abord travaillé dans une entreprise de travaux publics, puis dans les fermes. Je suis revenu en France en novembre 1943."
Et maintenant : "Je joue au scrabble tous les jours avec mes amies. Je suis persuadé que ce jeu a entretenu ma relative lucidité."
Quel honneur pour nous de compter parmi les natifs de la commune notre premier centenaire.
Tous nos compliments et encore de bonnes parties de scrabble.

 

Avril 2007
Les aînés ruraux, club du Rougier en ballade
  

 Au passage, nous admirons la façade de l' église Sainte-Trophime, le théâtre antique, les arènes et les quartiers du centre ville. A midi, le repas a été réservé à St Martin-de- Crau; menu : soupe de poissons avec croûtons et rouille (un peu pimentée !), gardiane de taureau et après le fromage, une délicieuse tarte.
Rassasiés, le car nous fait traverser la plaine de la Crau où le foin AOC est très apprécié, nous dit Brigitte.
 
  
Nous voilà enfin aux Baux de Provence. Ce petit village construit au milieu des rochers est plein de charme et très touristique. Heureusement nous y étions hors-saison, mais déjà les visiteurs profitaient du soleil pour arpenter les ruelles et bien sûr traîner dans les boutiques de souvenirs.
Notre retour à travers les rizières de Camargue nous a permis de constater que le bon riz de chez nous, commençait à pousser.
En conclusion, une journée très agréable où le soleil nous a fait oublier la pluie.
           
Ce 27 avril, le réveil a sonné de bonne heure : il ne fallait pas faire attendre le car qui nous amenait vers le soleil pour la journée avec nos amis de Brasc et de Farret. Après avoir pris un bon petit déjeuner à l'aire du Larzac, en route pour l'aventure. Une première halte en Arles nous permet de découvrir la ville : d'abord le plafond de l' Hôtel de Ville construit en pierres par les Compagnons et qui garde toujours le secret de sa construction.